Quelles sont les fractures du pied?

Le pied se compose de 26 os, qui sont divisés en 3 sections: le tarse (comprend le talon et la région de la cheville), le métatarse (la partie principale du pied) et le distal (orteils). Considérant que le pied porte le fardeau de tout le corpsensuite, toute violation de sa structure et de ses fonctions entraîne au moins des modifications du système musculo-squelettique qui, avec le temps, peuvent avoir des effets néfastes sur les organes internes.

Causes de fracture du pied

La fracture des os du pied n'est pas une blessure très courante et ne représente pas plus de 10% du nombre total de fractures. Les adultes constituent la principale catégorie de patients.. Malgré leur activité physique et leur mobilité élevées, les enfants se blessent rarement aux pieds en raison de leur faible poids. Chez les personnes âgées, les fractures du pied sont extrêmement rares et sont généralement causées par l'ostéoporose (fragilité des os liée à l'âge).

Les principales causes de fractures du pied:

  • sauter ou tomber d'une hauteur avec se poser sur les pieds,
  • blessure à la cheville et au pied tout en marchant sur un terrain accidenté,
  • la chute d'un objet lourd ou un coup au pied,
  • compression (par exemple, lorsqu'une jambe est comprimée par une plaque ou une voiture tombée),
  • fractures de fatigue dues à la fatigue (par exemple, suite à une marche prolongée dans des chaussures inconfortables).

Contribuer au traumatisme de l'ostéoporose du pied et d'autres troubles métaboliques, faiblesse des ligaments, anomalies du développement (congénitales et acquises).

Types de fractures du pied

Fractures du pied habituellement classé par lieu de blessure et il y a les types suivants:

Aussi libérer les blessures ouvertes (avec une rupture des tissus mous et l'exposition de l'os) et fermé (sans se casser la peau), avec et sans déplacement d'os.

Fracture du talon

Les blessures sont assez rares, car l'os du talon est assez massif et fort. Cela peut être dû à un fort coup de glissement sur le talon ou à un atterrissage lors de sauts / chutes de hauteur. Gonflement caractéristique de la région du talon, hématome possible. La victime ne peut pas marcher sur le talon, mais aussi marche sur les doigts en cas de douleur intense.

Fracture du talus

En tant que blessure autonome, elle est extrêmement rare, car le talus est situé «dans les profondeurs» du pied et ne peut être endommagé que par un impact direct sur celui-ci. Cependant, une blessure à la cheville est très courante. Principaux symptômes: douleur sur le lieu de la blessure, impossibilité de marcher sur la jambe, violations graves de la mobilité de la cheville. La particularité du talus est qu’il s’agit d’un os porteur qui représente le poids de tout l’organisme. De plus, aucun muscle n'y est attaché, ce qui réduit considérablement la nutrition déjà très mauvaise de l'os. Pour cette raison, la guérison d'une telle blessure est généralement très longue.

Fractures du tarse

Blessure assez fréquente parmi toutes les blessures au pied. En raison du fait que le tarse est constitué de 5 os parallèles, les fonctions de l’appareil tout entier ne sont pratiquement pas perturbées. Avec une fracture fermée sans déplacement est observé petit gonflement, douleur habituellement d'intensité modérée.

Parfois, les victimes ignorent même l'approche du traumatologue, ce qui, hélas, peut conduire à une fusion inappropriée et à une perturbation de l'ensemble du système musculo-squelettique.

C'est important! Avec le déplacement, il y a un fort œdème, un hématome étendu prononcé et une douleur intense, il est impossible de se pencher sur le pied, la déformation du métatarse est visible. Les symptômes d'une fracture ouverte sont évidents.

Fractures des doigts

La blessure au pied la plus commune. Cela peut se produire si vous heurtez vos doigts avec un objet dur, par exemple, si vous tombez lourdement sur votre pied, si vous marchez longtemps dans une chaussure inconfortable et déformante, si vous ne parvenez pas à vous faire mal (par exemple, vous tournez les doigts). Le doigt blessé a généralement une teinte bleuâtre et fait mal. Dans de rares cas, une déformation est observée.

Faites attention! Comme dans le cas d'une fracture du métatarse, de nombreux patients présentant des lésions légères risquent de ne même pas consulter un médecin, ce qui, à l'avenir, aura un impact extrêmement négatif sur le système locomoteur.

Diagnostic des fractures du pied

Pour le diagnostic utilisé 3 sources: les plaintes de lui-même les malades, inspection visuelle du membre blessé et radiographie des pieds. La douleur au pied peut être causée non seulement par une fracture, mais également par une luxation, une distension, une arthrite, des néoplasmes.

Lorsque l'inspection visuelle est nécessaire, faites attention au gonflement du pied et à la présence d'hématomes. La mobilité du pied, en fonction de la zone de dommage, est limitée.

Pour les fractures avec déplacement, la déformation du pied est évidente. Pour diagnostiquer une fracture ouverte, aucune compétence particulière n'est requise.

Pour une détermination plus précise de la localisation de la fracture et de son degré, de la présence de déplacements et de fragments, la radiographie est réalisée en 2 ou 3 projections.

Premiers secours en cas de fracture du pied

Chaque blessure au pied n’est pas un tournant évident. Parfois, le coup de pied semble insignifiant, la douleur et l’enflure sont modérées, et tout ressemble à une ecchymose derrière une fracture. Par conséquent, pour éviter les complications, pour toute blessure, il est nécessaire:

  • réparer blessé membre,
  • imposer elle par la glaceenveloppé dans une serviette (pour éviter les engelures),
  • livrer blessé à la salle d'urgence.

Si un saignement est observé avec une fracture ouverte, vous devez essayer de l'arrêter en enroulant un pied autour du pied.

Si la blessure est si grave qu’elle ne permet pas de transporter le patient, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Traitement de fracture du pied

Le traitement principal pour les fractures est fixation osseuse pour leur épissage ultérieur. En fonction de l'emplacement de la fracture et de l'étendue des dommages, la fixation peut être réalisée à l'aide d'une clé, d'une orthèse ou d'un gypse permanent.

La durée moyenne de traitement est 3-6 semaines et dans la plupart des cas, elle est effectuée en ambulatoire (à domicile). Dans les cas graves, lorsque la traction du squelette ou l'utilisation de l'appareil d'Ilizarov est requise, le traitement a lieu dans l'unité de traumatologie et peut prendre plusieurs mois.

Des médicaments

En plus de divers fixateurs mécaniques, divers médicaments sont utilisés dans le traitement des fractures:

  • Préparations à base de chondroïtine qui favorisent la régénération des tissus osseux et cartilagineux (chondroïtine, Teraflex, Ostéogenon),
  • préparations de calcium (Calcium-D3, Calcemin),
  • immunomodulateurs (Timalin, Pyrogenal),
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nurofen, Ibuprofen, Ketanov),
  • divers analgésiques (Ketanov, Analgin, etc.),
  • onguents rafraîchissants
  • diurétiques.

En cas de fracture ouverte, en plus du traitement direct de la fracture, il est également important de surveiller l'état de la plaie afin d'éviter les infections secondaires, la stagnation et les ulcères.

Réhabilitation

Tout traitement du système musculo-squelettique doit se terminer par une phase de rééducation au cours de laquelle les fonctions de l'organe lésé sont restaurées.

Après avoir retiré le plâtre pour le développement du pied est montré cours de physiothérapie, au cours de laquelle, à l’aide d’exercices spéciaux, la mobilité des articulations et la force musculaire seront rétablies. Pour que le rétablissement soit le plus efficace et le plus complet possible, les activités de réadaptation devraient être fréquentes et régulières.

Dans presque tous les cas, la période de récupération montre le port d’un pied spécial ou de semelles orthopédiques. dans les 6-12 mois afin d'éviter le développement de flatfoot post-traumatique. Le port d'une orthèse peut également être montré.

Au cours de la période de traitement et de rééducation des fractures, ainsi que pour la prévention de la fragilité osseuse, est montré régimeriche en calcium et en vitamine D. Le régime alimentaire devrait comprendre des produits laitiers et des produits laitiers, du poisson et des fruits de mer, des noix et des légumineuses. Également pour la période de réadaptation, il est souhaitable d’abandonner l’alcool, le café et les boissons gazeuses.

Prévention

Pour la prévention des fractures est important soutenir physique normal formeRenforce les muscles et les ligaments.

Utiliser dans la nourriture aliments riches en calcium et en protéines contribuer au renforcement du tissu osseux.

Le respect des règles de sécurité, des règles de la route évite diverses blessures, y compris des fractures du pied.

Causes de dommages

Les fractures des os du pied sont plus susceptibles de se produire dans la population adulte. Les principaux facteurs de fractures du pied incluent des définitions telles que:

  • Une personne atterrit sur ses pieds en tombant ou en sautant d'une hauteur.
  • Une forte flexion du pied peut provoquer une fracture des os du pied.
  • Un objet lourd tombe sur la jambe d'une personne, ce qui entraîne souvent des lésions non seulement des os, mais également de la peau, des muscles, des ligaments.

Les dommages au pied peuvent survenir soudainement, cela ne dépend pas du sexe, du style de vie. Mais il existe une catégorie de personnes plus sujettes à cette maladie.

  1. Athlètes - le risque de fracture du pied est beaucoup plus élevé.
  2. Les pathologies sont des maladies du tissu conjonctif, certaines maladies congénitales conduisent à la fragilité des os.
  3. L'ostéoporose a un effet négatif sur la résistance des os.

Classification des fractures

Un traumatisme au pied dépend de l'endroit où l'os a été cassé. Sur la base des indicateurs, les fractures du pied sont caractérisées par les lésions suivantes:

  • Os du tarse et du tarse.
  • Les orteils, les phalanges.
  • La partie médiane du pied - fractures des os naviculaire, cuboïde ou sphénoïde.
  • Blessure à la cheville, à savoir le talus.

Il est également possible une fissure dans le pied, des fractures multiples du pied. Il existe des fractures non précisées, sans dommage pour la cheville, fracture ouverte et fermée.

Si les tissus mous des pieds ne sont pas endommagés, la peau est entière, la fracture est considérée comme fermée. Une fracture ouverte fait référence à des formes graves, lorsque l'intégrité de la peau est brisée et qu'il y a une saillie de l'os vers l'extérieur.

Symptômes de traumatisme

Comment déterminer la fracture du pied, quels signes existent?

Les symptômes indiquant la survenue d'une fracture des os du pied sont représentés par les indicateurs suivants: gonflement dans la zone de dommage et syndrome de douleur intense. Dans la plupart des cas, lors d’une fracture, la douleur est si intense qu’une personne ne peut pas marcher sur le pied. Parfois, à la fracture du pied, il se produit des ecchymoses - il y a eu un déplacement des os.
Les signes et les symptômes d'une fracture peuvent différer considérablement les uns des autres.

Dommages au talus

L'un des plus gros os du pied est l'os de la cheville. Il relie le tibia et le pied, pour cette raison, il a une charge importante. Les petits vaisseaux nourrissent cet os, ce qui signifie que la circulation sanguine dans celui-ci est faible, car la récupération après la fracture de l'os métatarsien, comme les autres os, prend plus de temps.

Les traumatismes du talus en traumatologie sont rares et appartiennent au groupe des traumatismes graves aux os du pied. Ils peuvent être combinés avec d'autres dommages.

Signes caractéristiques de fracture du pied:

  • La cheville augmente dans son volume.
  • En raison de douleurs aiguës, il existe un problème de mobilité du pied.
  • En tapotant légèrement le talon, la douleur augmente.

Fracture du talon

Le calcanéum est situé sous le bélier et possède le plus grand volume. Quand il est endommagé, le talus se faufile et se fend.

La lésion du calcanéum est divisée en: - fracture du pied, avec ou sans déplacement, simple, comminutée, incluse.

  • Le talon est augmenté en volume.
  • Douleur intense, pire dans la région du talon.
  • Le défaut du pied est de nature longitudinale, ce qui indique un aplatissement de la voûte plantaire.

Après une blessure, un gonflement se produit au-dessous de la cheville, un hématome. Le contour du talon est modifié - il est arrondi, il devient gonflé. Lorsque vous essayez de la toucher, la victime ressent une douleur aiguë qui donne au muscle du mollet. Une personne ne peut pas marcher normalement, des fractures lui causent de fortes douleurs lors de l'attaque du talon; par conséquent, en marchant, elle est obligée de s'appuyer sur les parties antérieures du pied. Lorsque vous tapez sur la région du talon, vous ressentez une douleur aiguë.

Traumatisme de l'os naviculaire

Souvent, les lésions de l'os naviculaire sont associées à d'autres fractures du pied et se manifestent par les symptômes suivants:

  • Douleur légère.
  • L'homme bouge, mais l'accent est mis sur le talon.
  • Il y a un gonflement, une rougeur de l'arrière du pied.
  • La partie saillante de l'os brisé est visualisée.
  • Le pied se tourne vers l'intérieur et l'extérieur et son mouvement dans différentes directions provoque une douleur aiguë au site d'une fracture des membres.
  • Les dommages peuvent souvent passer inaperçus, car les signes de fracture du pied sont minimes.

Dommages à l'os sphénoïde en forme de club

Ces os sont situés à l'arrière du pied et présentent les symptômes de fracture suivants:

  • Gonflement de la zone endommagée.
  • Le pied peut tourner dans n'importe quelle direction.
  • La palpation provoque une douleur intense.

La fracture de l'os cuboïde est une blessure rare, bien qu'elle soit située à l'extérieur, plus près du bord extérieur.

Fracture du métatarse

Le plus grand pourcentage de blessures est une fracture du métatarse du pied. Contribue à cette structure anatomique du métatarse, constitué d'os tubulaires minces. Selon les statistiques, on constate plus souvent une fracture du 4ème os métatarsien du pied, ainsi qu'une fracture du 5ème métatarsus du pied et du premier.

Les fractures des os métatarsiens sont multiples, solitaires, stressantes et traumatiques. Selon le degré de fracture de l'os métatarsien, on distingue les fractures de la tête, du cou et du corps de l'os métatarsien.

Une fracture unique des os métatarsiens du pied est rarement accompagnée par le déplacement de fragments, car les os entiers restants du métatarse fonctionnent comme un fixateur naturel qui retient les débris.

En cas de lésion traumatique, une fracture du métatarse peut survenir avec et sans déplacement.

Les fractures de stress sont le plus souvent soumises à des personnes menant une vie saturée en vie. Avec cette fracture, une fissure osseuse est formée, ce qui est difficile à détecter. De plus, une fracture stressante du métatarsien du pied peut survenir en raison du port constant de chaussures inconfortables ou de pathologies chroniques provoquant des lésions.

Si la jambe se tourne vers l’intérieur, il est probable que la fracture se déchire: les os se déchirent et se déplacent.

Le stress peut provoquer une fracture du cinquième pied métatarsien. La fracture de Jones ou, comme on l'appelle, une fracture de la base du 5ème métatarse est caractérisée par une guérison lente. Cela est dû au fait que dans cette zone la circulation sanguine est très faible.

Fracture de l'os métatarsien du pied:

  • Le pied arrière gonfle légèrement, le gonflement s'étend jusqu'à la semelle.
  • La victime est difficile à marcher, il tente de réduire la charge sur le talon, afin de ressentir la douleur.
  • La dépendance sur l'avant-pied provoque une douleur intense, une palpation, une déformation visible des os et un lieu de douleur accrue.

Doigts de phalange traumatique

Ce type de fracture de l'os du pied se produit lorsqu'un impact direct d'une force traumatique se produit - un coup, la chute d'un objet sur un pied, ou à la suite d'une chute.

La fracture 3 et les phalanges moyennes des doigts ne violent pas par la suite le mécanisme d’action du pied. Le rôle décisif dans la violation de fonctions est joué par la mauvaise fusion des phalanges principales au tournant.

Si les phalanges des doigts ou la base de l'os métatarsien sont brisées, ces symptômes apparaissent:

  • Le pied est anormalement mobile.
  • Lors de la palpation, la douleur augmente.
  • Les hématomes se forment, la couleur de l'orteil malade devient bleuâtre.
  • Un œdème grave survient dans la zone des doigts.

Fractures sans déplacement

Si une fracture du pied se produit sans déplacement de débris, la période de récupération est considérablement réduite, même si les os du métatarse sont blessés. La méthode principale de thérapie consiste à immobiliser ou immobiliser la zone endommagée avec un plâtre.

Pour obtenir un effet maximal, le plâtre est appliqué sur 2 joints adjacents et jusqu'au tiers moyen de la jambe. Pour que la jambe soit au repos, au cours de la première semaine, après une fracture du 5ème métatarse et d’autres traumatismes, un repos au lit est nécessaire pour réduire le gonflement, la douleur.

Fractures décalées

En cas de fracture de la base du cinquième pied métatarsien ou d’un autre os déplacé, le médecin a pour tâche principale de faire correspondre les fragments d’os, de le fixer dans une position aussi proche que possible de la position anatomique. Dans la pratique médicale, il existe deux types de repositionnement:

  • Fermé Cette méthode est utilisée pour l'intégrité de la peau, lorsqu'une fracture du pied est simple. Le chirurgien et l'assistant étalent les extrémités des os dans différentes directions jusqu'à ce qu'un espace vide se forme entre eux. Ensuite, le médecin compare les débris et les fixe de manière fiable avec du plâtre. Cette méthode présente des inconvénients: les os peuvent être redéployés.
  • Ouvert ou fracture avec déplacement est une indication directe pour la chirurgie. Vous pourriez également avoir besoin d'une intervention chirurgicale pour des lésions multiples ou comminutives. Pour la fixation, utilisez des aiguilles, des vis et des plaques. Avec cette méthode de traitement augmente le risque de complications infectieuses, ostéomyélite, mais l'asepsie et les antiseptiques correctement utilisés peuvent l'éviter.

Si les fractures des os du pied sont ouvertes, cela complique le traitement. Le traitement antibactérien joue le rôle principal dans cette thérapie. Le but principal est d'éviter la suppuration de la plaie, l'apparition d'infection.

Durée du traitement

Face à ces dommages, la victime et ses proches souhaitent savoir quand marcher sur la jambe, combien de temps pour porter le pansement, combien la fracture de l'os métatarsien du pied guérit, quels exercices ou massage peuvent être nécessaires.

L'emplacement de l'os endommagé, le degré de gravité et la présence de déplacement dépendront de l'état de cicatrisation de la fracture du pied et de l'importance de marcher dans le plâtre. D'autres facteurs ont également un effet significatif sur la durée du traitement et de la réadaptation.

  • En cas de lésion du talus, la période de fusion varie de 1,5 à 3 mois. Pour une restauration rapide des fonctions, le gypse peut être retiré à partir de 3 semaines, mais en cas de fracture accrue, lorsque le développement des jambes est acceptable.
  • La fracture du calcanéum nécessite l’imposition de gypse à un mois et demi. Le pansement est circulaire ou fendu et, après élimination de l'œdème, est transféré à la circulaire.
  • En cas de blessures aux autres os du tarse, la fixation de la jambe dure 5 semaines avec l'utilisation ultérieure du cou-de-pied.
  • Lorsque les os de la jambe droite ou gauche sont cassés, l'attelle en plâtre dure un mois.
  • Le traitement des dommages aux phalanges des doigts dure un mois en moyenne. Les blessures mineures d'un os ne nécessitent pas de gypse, mais sont plus souvent appliquées à la fracture du cinquième doigt.

Signes de fracture du pied

Gonflement de la région blessée et douleur sont les premiers symptômes indiquant que vous pourriez avoir un pied cassé. La photo ci-dessous montre à quoi ressemble la jambe douloureuse.

Les sensations douloureuses peuvent être si fortes qu'une personne ne peut plus bouger. Il peut également y avoir une ecchymose dans la zone de blessure. La fracture avec déplacement est caractérisée par un changement de la forme du pied.

Parfois, une personne ne se rend pas compte qu'elle a le pied cassé. Les signes ne peuvent pas être prononcés, la douleur ne survient que lorsque la charge sur la jambe blessée. Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de faire appel à un traumatologue.

Premiers secours

Si vous suspectez une fracture des os du pied, le membre blessé doit être réparé. Vous pouvez utiliser un pneu improvisé constitué de plaques, de bâtons de ski ou de tiges de ski, fixés au pied par des bandages. Si rien n'est à portée de main, vous pouvez épingler le membre blessé à un membre en bonne santé en utilisant un foulard, une chemise ou une serviette.

En cas de fracture ouverte, vous ne devez pas essayer de redresser l'os vous-même, vous devez tout d'abord arrêter le saignement. Pour ce faire, traitez la peau autour de la plaie avec de l'iode ou du peroxyde d'hydrogène. Ensuite, vous devez appliquer soigneusement un pansement stérile. Une fois les premiers soins prodigués, la victime doit être transportée dans un centre médical.

Fracture de l'os naviculaire

Il résulte d'une exposition directe. Souvent, une fracture de cet os du pied est accompagnée de blessures à d'autres os.

Une personne ne peut pas se pencher sur un membre en raison d'une douleur intense. Un œdème et une hémorragie apparaissent. À la palpation, en essayant de faire pivoter le pied, la personne ressent une vive douleur. Pour confirmer la fracture de l'os naviculaire du pied, il est recommandé de réaliser une étude radiographique.

Si aucun biais n'est détecté, le médecin applique un plâtre circulaire sur la zone endommagée. Pour les fractures de scaphoïde déplacées, une comparaison des fragments d'os est effectuée. Dans certains cas, une réduction ouverte peut être nécessaire. Le pied est fixé avec du plâtre pour une période de quatre à cinq semaines.

Il est déjà assez difficile de traiter une telle fracture du pied en combinaison avec une luxation. Si le fragment foulé n'est pas redressé, un pied plat traumatique peut se développer. Les fragments déplacés sont définis à l'aide d'un dispositif d'extraction spécial. Parfois, il est nécessaire de recourir à la conduite de repositionnement ouvert et de fixation du fragment fixé avec une suture en soie. Après cette procédure, l’immobilisation du membre blessé devrait se poursuivre pendant 10 à 12 semaines. À l'avenir, il est nécessaire de porter des chaussures orthopédiques.

Fractures du cuboïde et du sphénoïde

Le plus souvent, la blessure survient lorsque la gravité tombe à l'arrière du pied et s'accompagne d'un gonflement des tissus mous au niveau des lésions, d'une douleur à la palpation et d'une rotation du pied dans n'importe quelle direction. Un examen radiographique est nécessaire pour confirmer la fracture. Après cela, la jambe est fixée avec un plâtre pendant un mois et demi. Il est recommandé de porter un cou-de-pied pendant un an après une telle fracture.

Fracture traumatique

C'est le résultat d'un effet mécanique externe. Cela peut être une chute de poids sur le pied, une pression sur le pied, un coup puissant.

Une fracture traumatique du pied se manifeste par un resserrement caractéristique et une douleur au moment de la blessure, vous pouvez remarquer un raccourcissement du doigt ou une déviation de celui-ci sur le côté. La douleur est très forte au début, mais s’affaiblit avec le temps, même si elle ne disparaît pas complètement. Un gonflement ou une ecchymose se produit sur le site de la blessure.

Stress de fracture (fatigue)

Ces blessures, qui incluent une fracture du 5ème métatarse, sont courantes chez les athlètes et ceux qui mènent une vie active. Ils apparaissent à la suite d'un effort excessif et prolongé du pied. En fait, une telle fracture est une fissure dans l'os et il est très difficile de la remarquer.

Si une personne souffre de diverses comorbidités, telles que l'ostéoporose ou une déformation des pieds, son état peut s'aggraver considérablement. La fracture de stress du métatarse se retrouve également chez ceux qui marchent constamment dans des chaussures inconfortables et à l'étroit.

Le premier symptôme à surveiller est la douleur ressentie dans le pied après une charge intense et prolongée et disparaissant dans un état calme. Au fil du temps, cela augmente au point que toute action devient impossible. La douleur persiste au repos. Sur le site de la blessure apparaît un gonflement.

Le danger est que la plupart des personnes atteintes d'une telle blessure ne sont pas pressées de consulter un médecin. Souvent, une personne ne soupçonne même pas qu'il a le pied cassé. Les signes dans ce cas ne sont pas aussi prononcés que dans les autres fractures, le patient marche et marche sur la jambe. Par conséquent, pour éviter les complications, il est nécessaire de consulter un médecin immédiatement.

Fracture du cinquième pied métatarsien - lésion la plus fréquente.

Lorsque le pied est replié vers l’intérieur, une fracture par déchirure peut survenir. Lorsque cela se produit, la séparation et le déplacement de l'os métatarsien. L'épissage est très long, vous devez donc contacter un traumatologue le plus tôt possible. En cas de traitement tardif, l'os peut ne pas se développer ensemble, auquel cas une intervention chirurgicale sera nécessaire.

La base du 5ème métatarsien est une zone avec un apport sanguin insuffisant. C'est ici que se produit la fracture de Jones. Il se produit sur le fond de charges stressantes et grandit ensemble très lentement.

Diagnostic de fracture métatarsienne

La victime est soigneusement examinée par le médecin. Elle étudie non seulement le pied, mais également la cheville, et détermine la présence d’un œdème, d’une hémorragie et d’une difformité caractéristique. Faites ensuite une radiographie en projection droite, latérale et semi-latérale. Après avoir déterminé la fracture et son type, le traitement nécessaire est prescrit.

Si une fracture du pied insignifiante est constatée, le traitement consiste simplement à appliquer une attelle. Dans le même temps, le membre blessé doit rester immobile pendant plusieurs semaines pour que le tissu osseux endommagé puisse guérir complètement.

Lorsque l'os est gravement endommagé, il est nécessaire de procéder à une fixation interne. Ceci est fait en utilisant des vis spéciales.

La gravité et la nature de la blessure déterminent le traitement ultérieur. Toute fracture de l'os métatarsien sans déplacement nécessite une immobilisation. Le gypse appliqué protégera de manière fiable l'os d'un éventuel déplacement. Du fait que le pied est complètement immobile, l'accrétion du tissu osseux se produira plus rapidement.

Si lors de la blessure, il y a eu déplacement de fragments, il est impossible de se passer d'une intervention chirurgicale. Pendant l'opération, le médecin révèle la zone de fracture et compare les fragments formés, puis les fixe avec des aiguilles ou des vis spéciales. Ensuite, le plâtre est appliqué pendant six semaines. Il est interdit au patient de marcher sur la jambe blessée. Après six semaines, vous pouvez commencer à marcher. Rayons enlevés après trois mois, vis - après quatre. Il est recommandé au patient de porter des chaussures orthopédiques ou des semelles intérieures.

À la fracture de Jones, un plâtre des orteils jusqu'au tiers médian de la jambe est appliqué pendant deux mois au maximum. Ne marchez pas sur la jambe blessée.

Pour réduire la charge sur le membre blessé en marchant, vous devez utiliser des béquilles. Le patient doit être surveillé par un médecin qui choisit correctement un cours de rééducation pour restaurer une fonctionnalité altérée du pied blessé.

La période de récupération à la fracture du métatarse est assez longue et comprend la thérapie physique, les massages, l’utilisation des inserts, la physiothérapie.

Si une telle blessure n'est pas traitée ou n'est pas traitée correctement, des complications telles qu'une arthrose, une déformation, une douleur persistante et une non-consolidation de la fracture peuvent survenir.

Fractures des phalanges des orteils

Ce type de fracture de l'os du pied est possible à la suite d'un impact direct sur les doigts (par exemple, en cas de choc violent ou de chute de la gravité). Si les phalanges principales poussent ensemble de manière incorrecte, la fonction du pied peut être altérée. En outre, il peut y avoir des douleurs lors de la marche et une limitation de la mobilité du membre blessé. À la suite d'une fracture des phalanges moyenne et des ongles, de tels effets ne se produisent pas.

Il y a de la blancheur d'un doigt cassé, un gonflement, une douleur prononcée pendant le mouvement. Avec de telles blessures, un hématome sous-cutané est parfois formé. Pour confirmer le diagnostic, il est recommandé de mener une étude aux rayons X en deux projections.

En cas de fracture sans déplacement, une attelle postérieure en gypse est appliquée sur le doigt douloureux. En présence d'un décalage, une réduction fermée est nécessaire. Fragments d'os fixés avec des aiguilles.

Les fractures des phalanges à ongles ne nécessitent pas de traitement spécial, une fixation avec un bandage suffit généralement. La durée d'immobilisation est de 4 à 6 semaines.

Si vous traitez correctement une fracture du pied et suivez scrupuleusement toutes les recommandations du médecin, il est possible non seulement de raccourcir la période de récupération, mais également de prévenir d'éventuelles complications.

Informations générales

Fractures des os du pied selon diverses données, 2,5 à 10% du nombre total de fractures. L'importance des fractures des os du pied est déterminée par la forte dépendance mutuelle de tous les éléments de cette partie du corps. Toute modification de la forme de l'un des os du pied lors d'une fracture entraîne une modification de la forme et de la fonction de l'ensemble du pied. Ainsi, les fractures des os du pied entraînent souvent une violation subséquente de la dépendance normale au pied, le développement d'un pied plat et une arthrose secondaire.

Anatomie du pied

Le pied est constitué de 26 os reliés par de petites articulations et un grand nombre de ligaments. Le pied se compose de trois parties: le tarse, le métatarse et les phalanges des doigts. Le tarse est formé par les os calcanéen, talus, cuboïde, scaphoïde et trois cunéiformes.

Proximalement (plus près du centre du corps), le talus se connecte aux os du tibia. Au niveau distal (plus éloigné du centre du corps), les os du tarse s’articulent avec les os du métatarse, lesquels forment à leur tour les articulations avec les os des phalanges principales des doigts.

Fractures de la cheville

Le talus présente des caractéristiques qui le distinguent du reste des os du pied. Premièrement, la pression exercée par l’ensemble de la gravité du corps humain est transmise par le talus au pied. Deuxièmement, le talus est le seul os du pied auquel aucun muscle n'est attaché. Troisièmement, la cheville joue un rôle important dans la formation des arches du pied.

Les fractures du talus sont rares en traumatologie (environ 3% du nombre total de fractures aux pieds), appartiennent au groupe des blessures graves aux os du pied et sont souvent associées à d'autres blessures (fractures de la cheville, luxations du pied, fractures des pieds). Il y a des fractures du corps, de la tête, du cou, du bord latéral ou postérieur du talus.

Les fragments de talus sont souvent le résultat de blessures indirectes (plis du pied, sauts, chutes de hauteur). Moins souvent, la cause des dommages est une compression du pied ou un coup direct avec un objet lourd.

Le patient se plaint de douleurs aiguës dans la zone touchée. Le pied et la cheville sont enflés, des hémorragies sont visibles sur la peau, principalement dans la région de la cheville. Avec le déplacement des fragments a révélé une déformation. Il est presque impossible de bouger la cheville à cause de la douleur.

La douleur aiguë est déterminée lors du sondage au niveau de l'interligne articulaire. Lors d'une fracture du cou, la douleur est plus prononcée à l'avant et, dans le cas d'une fracture du processus postérieur, à la surface du dos et à l'extérieur du tendon d'Achille.

Pour confirmer la fracture du talus, déterminer sa localisation, identifier la nature et le degré de déplacement des fragments, les rayons X sont réalisés en 2 projections.

En cas de fracture décalée, une reposition urgente des fragments est indiquée. Il convient de garder à l'esprit qu'avec l'augmentation de l'âge de la lésion, la comparaison des fragments d'os devient très difficile, voire impossible. L'échec d'une réduction fermée est une indication de la réduction ouverte ou de l'imposition d'une traction du squelette.

Pour les fractures du processus postérieur, le gypse est appliqué pendant 2 à 3 semaines, pour les fractures restantes du talus, pendant 4 à 5 semaines.À partir de 3 à 4 semaines, il est recommandé au patient de retirer la jambe blessée de l'attelle et de faire des mouvements actifs au niveau de la cheville.

Subséquemment prescrit des exercices, des massages et de la physiothérapie. La restauration a lieu après 2,5 à 3 mois. Au cours de l'année qui suit la blessure, il est recommandé aux patients de porter des camisoles pour prévenir les pieds plats traumatiques.

Fractures du scaphoïde

Ce type de fracture du pied résulte généralement d’une blessure directe (chute d’un objet lourd à l’arrière du pied). Rarement, la fracture de l'os naviculaire se traduit par une compression entre l'os sphénoïde et la tête du talus. Souvent, les fractures de l'os naviculaire sont associées à d'autres fractures des os du pied.

La dépendance au pied est limitée en raison de la douleur. Un gonflement et des hémorragies à l'arrière du pied sont détectés. La sensation de l'os naviculaire, le fait de tourner le pied vers l'intérieur et l'extérieur, ainsi que l'abduction et l'adduction du pied, provoquent une douleur aiguë dans la région de la fracture. Pour confirmer la fracture du scaphoïde, une radiographie du pied est réalisée en 2 projections.

Dans les fractures de l'os naviculaire sans déplacer les fragments d'os par un traumatologue, un plâtre circulaire est appliqué avec des arcs du pied soigneusement modelés. Pour les fractures avec décalage, le repositionnement est effectué. Si les fragments ne peuvent pas être repositionnés ou conservés, une réduction ouverte est effectuée. La fixation avec un plâtre est réalisée pendant 4-5 semaines.

Fractures du cuboïde et du sphénoïde

La cause de la blessure est généralement la chute d’un objet lourd à l’arrière du pied. Les tissus mous dans la zone des dommages sont gonflés. Il y a douleur à la palpation, pression, rotation du pied vers l'intérieur et l'extérieur. La radiographie est d'une grande importance pour confirmer ce type de fracture du pied. Traitement - plâtre circulaire pour une période de 4 à 5 semaines. Dans l’année suivant une telle fracture des os du pied, le patient doit porter un support de pied.

Fractures des os du métatarse

Fractures des os métatarsiens en fréquence sont les premières parmi toutes les fractures des os du pied. Cela se produit généralement lors d’un impact direct de la force traumatique (compression du pied, chute de la gravité ou déplacement du pied par la roue). Peut être multiple ou unique. Selon le niveau des dommages, on distingue les fractures de la tête, du cou et du corps des os métatarsiens.

Les fractures simples des os métatarsiens s'accompagnent très rarement d'un déplacement important de fragments, car les os entiers restants du métatarse fonctionnent comme une attelle naturelle, empêchant les fragments de bouger.

En cas de fracture unique des os métatarsiens, un œdème local est détecté à l'arrière et à la sole, une douleur lors de l'appui et de la palpation. Les fractures multiples des os métatarsiens s'accompagnent d'un gonflement marqué du pied entier, d'hémorragies et de douleurs lors de la palpation. La dépendance est difficile voire impossible à cause de la douleur. Déformation possible du pied. Le diagnostic est confirmé par les données des rayons X sur 2 projections et sur les fractures de la base des os du métatarse - sur 3 projections.

Pour les fractures, les os du métatarse sans déplacement imposent un pneu en gypse à l'arrière pour une période de 3 à 4 semaines. Pour les fractures avec déplacement, ils effectuent un repositionnement fermé, une ostéosynthèse ouverte ou imposent une traction du squelette. La période de fixation de telles fractures du pied est étendue à 6 semaines. Ensuite, un bandage de plâtre spécial «talon» est appliqué sur le patient et des inlays orthopédiques sont recommandés par la suite.

Causes et types de fracture du pied

La fracture du pied est causée par une pression élevée, un impact, une torsion excessive ou une flexion du pied. Les doigts peuvent également être endommagés en frappant des objets durs.

En outre, une fracture du pied peut survenir lorsqu’une charge inhabituelle et prolongée sur l’os, qui se répète plusieurs fois. Ce sont les fractures de stress des os. Ils surviennent chez des athlètes avec de lourdes charges de cross-country ou des militaires sous-entraînés avec de longues traversées à pied en pleine vitesse.

Le plus souvent, on observe une fracture du pied chez les enfants, car chez l'adulte, en raison d'une minéralisation plus intensive, les os se renforcent. Chez les enfants, la résistance des os est inférieure à celle des tendons et des ligaments, ce qui entraîne le fait qu’une charge élevée transmise à l’os par l’appareil ligamenteux provoque sa rupture.

Le squelette du pied humain est composé de trois parties: le dos, le milieu et le devant. L'os dorsal est constitué de deux os - la cheville et le talon, celui du milieu est cuboïde, scaphoïde et trois cunéiformes, l'os antérieur - 14 os formant phalanges des doigts et 5 métatarsiens du pied.

Les os du talon et du métatarse sont le plus souvent soumis à des fractures, plus rarement aux os du bélier, du naviculaire, du cuboïde et du sphénoïde.

La fracture de l'os métatarsien survient généralement avec l'impact direct d'une force traumatique (perte de poids sur le pied, sa compression ou une roue). Les fractures du cou, du corps et de la tête des os métatarsiens sont distinguées. Avec des fractures uniques des os métatarsiens, les déplacements de fragments sont rarement observés, car les os intacts du métatarse sont une attelle naturelle qui empêche les fragments de bouger.

La fracture la plus courante est le 5ème métatarse du pied (fracture de Jones), qui est associé à son emplacement le long du bord extérieur du pied. Cela se produit généralement lorsque le pied est serré.

La cause de la fracture du calcanéum peut être une chute de hauteur directement sur le talon. En même temps, le bélier pénètre dans le talon et le fend.

Les fractures du talus sont des blessures graves aux os du pied et accompagnent souvent d'autres blessures (par exemple, une fracture de la cheville, une luxation du pied). La fracture du talus survient lors de blessures indirectes (saut, plis du pied, chute d'une hauteur). Dans des cas plus rares, la cause est un coup avec un objet lourd ou une compression du pied.

Une fracture de l'os naviculaire survient plus fréquemment lors de blessures directes (par exemple, lorsqu'un objet lourd tombe à l'arrière du pied). Moins fréquemment, une fracture survient à la suite d'une compression du sphénoïde et du talus.

Des fractures des os sphénoïdaux et cuboïdes surviennent lors de blessures associées à la chute d'objets lourds à l'arrière du pied.

Il peut également y avoir des fractures des phalanges des doigts. Leur cause est le plus souvent tomber sur les doigts d'objets lourds ou un coup puissant.

Symptômes de fracture du pied

Le tableau clinique d'une fracture du pied est déterminé par l'emplacement de l'os endommagé.

À la fracture du talus, le patient ressent une douleur aiguë dans la région endommagée. La cheville et le pied gonflent. Des hémorragies sont visibles sur la peau dans la région de la cheville. Les mouvements dans la cheville sont impossibles à cause de la douleur aigüe qui se produit également lors du sondage au niveau de l'interligne articulaire.

En cas de fracture de l'os naviculaire due à une douleur aiguë, le recours à la jambe est limité. Des hémorragies et des gonflements sont détectés à l'arrière du pied. Tourner le pied vers l'extérieur et l'intérieur, sonder l'os naviculaire, abduction et adduction du pied du patient - tous ces mouvements sont douloureux.

Lorsque le cuboïde et les os cunéiformes du pied sont fracturés, des sensations douloureuses se manifestent lors de la pression, de la palpation et de la rotation du pied, les tissus du site de la blessure sont gonflés.

En cas de fracture unique des os métatarsiens du pied, un œdème local est observé sur la plante du pied et à l'arrière du pied, ainsi qu'une douleur lors de la palpation et un soutien. En cas de fractures multiples des os métatarsiens du pied, un œdème se développe dans l’ensemble du pied, des hémorragies sont visibles, le patient ressent une douleur à la palpation. En conséquence, la dépendance au pied est impossible ou difficile. Une déformation du pied peut être observée.

La fracture des phalanges des doigts se manifeste par une cyanose, un gonflement des doigts blessés, une douleur aiguë lors des mouvements, une charge axiale et la palpation. En règle générale, un hématome se forme sous l'ongle.

À la fracture du calcanéum, le patient ressent une douleur dans la région du talon, sa base se dilate, un œdème se produit et la région du tendon d’Achille est agrippante. La douleur dans ce type de fracture du pied est prononcée, aggravée par la palpation, de sorte que le patient ne peut pas marcher sur le talon tout en préservant les mouvements de la cheville.

Regarde la vidéo: Fractures : comment s'en remettre ? (Octobre 2019).

Loading...